Séminaire – Petit déjeuner – Déni et biais de perception : les défaillances de la prévention en santé

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 06/12/2018
8 h 30 min - 10 h 30 min

Emplacement
Actuaris Paris

Catégories


Accueil café à partir de 8h30

Déni et biais de perception : les défaillances de la prévention en santé

Par Meglena JELEVA, Professeure d’économie à l’Université Paris Nanterre
Laboratoire EconomiX
– CNRS 

Le dépistage des cancers, les comportements alimentaires, la pratique sportive sont autant d’exemples de mesures de prévention moins adoptées en France que ce que préconisent les autorités de santé. La promotion de la santé et la prévention constituent le premier axe de la Stratégie nationale de santé 2018 – 2022 du Gouvernement qui met en place une politique de prévention organisée autour de 25 mesures-phares.

L’efficacité de ces mesures dépend d’une bonne compréhension des déterminants complexes des comportements de prévention. Pourquoi les individus sous-investissent-ils dans la prévention ? Les travaux de l’économie comportementale mettent en avant le rôle joué par la perception des risques, et aussi par les préférences temporelles et sociales.

Après avoir analysé, dans un cadre général, l’impact de la perception des risques et des préférences sociales sur les choix en matière de prévention primaire et secondaire, nous présenterons les résultats de deux études expérimentales portant l’une sur les liens entre assurance santé et investissement en prévention, et l’autre sur l’impact de la communication sur les risques sur les choix en matière de prévention de la pollution de l’air.

Bookings


Filed under: Petits déjeuners thématiques