La Chaire aux 15èmes rencontres Assurance Santé – 14 novembre 2017

La Chaire Prevent’Horizon était présente aux 15èmes Rencontres Assurance Santé organisées par ARGUS de l’assurance Events.

Jean-Yves Lesueur, membre de la Chaire Prevent’horizon, a participé à la table ronde « Comment construire un modèle de prévention rentable et durable au sein d’une stratégie de services globale » dans le cadre des 15èmes rencontres Assurance Santé organisées à Paris le 14 novembre 2017. A l’occasion de cette table ronde animée par François Limoge (Argus de l’assurance) et où participaient Philippe Darbat (Directeur général délégué AG2R La Mondiale), Virginie Femery (Directrice santé et prévention, Groupe VYV) et Yves Guenin (secrétaire général Optic 2000), Jean-Yves Lesueur a présenté la structure institutionnelle, les objectifs et le programme de recherche de la chaire Prevent’Horizon.

Le débat qui a suivi la présentation de la Chaire s’est articulé sur deux thèmes. Le premier portait sur le positionnement de l’offre de prévention sur le marché de l’assurance entre relais de croissance, élément de fidélisation ou de différentiation sur le marché. Le deuxième thème a porté sur l’impact des nouvelles technologies (objets connectés) sur le marché de la prévention. Dans son intervention, Jean-Yves Lesueur a centré l’éclairage sur l’influence des biais comportementaux (notamment inertie et incohérence temporelle) et des effets d’externalité de l’offre de prévention, sur l’adhésion et la fidélisation des assurés aux programmes de prévention annexés aux contrats d’assurance santé. Son illustration par les résultats de l’enquête « Révolution numérique et assurance » menée en 2015 par HubTinsurance et GNReseach, ont trouvé un écho dans les témoignages des participants à ces journées. Les problèmes rencontrés dans l’adhésion aux programmes de prévention @assurance développés dans le cadre des contrats collectifs depuis la mise en place de l’ANI en 2016, semblent bien confirmer une certaine inertie des assurés face aux programmes de prévention. Elle  se manifeste par une certaine réticence à révéler à l’assureur les informations sur hygiène de vie via les objets connectés et une préférence pour maintenir dans ce domaine une relation bilatérale avec les professionnels de santé.

Le débat a fait apparaître une convergence entre les projets de recherche de court et moyen terme de la Chaire (rôle des comportements dans l’adhésion, la fidélisation, arbitrage auto prévention et couverture, littératie…) comme ses champs d’application (soins dentaire, diabète, risques cardio vasculaires, cancer, obésité, pénibilité et stress au travail…), avec les questionnements contemporains des assureurs sur l’accompagnement de l’offre de prévention (par option ou inclusion dans le contrat d’assurance santé).

Lire l’article publié dans l’Argus lors de la création de la chaire

Filed under: Evénements de la chaire

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment *
Name *
Email *
Website

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.