*Recherche* La gestion publique de la crise sanitaire du covid-19 : Paternalisme ou libertarisme ?

Jean-Yves LESUEUR, Université de Lyon, Chaire Prevent’Horizon

En déclarant dans une interview des Echos du 18 avril 2020 « J’aime mieux attraper le covid 19 dans un pays libre que d’y échapper dans un Etat totalitaire ? », le philosophe André Comte Sponville, porte un jugement très sévère sur les mesures de confinement Covid-19 mises en place en France et en Europe.

Par ses déclarations, ce membre de la société savante porte caution au scepticisme, à l’incompréhension, mais plus grave encore, à la contestation embryonnaire qui fleuri aujourd’hui dans une partie de la population américaine, face aux privations de liberté individuelle que le confinement implique. Après les climato-sceptiques allons-nous désormais devoir faire face aux « confino-sceptiques » ?

Une sous évaluation des effets externes et la méconnaissance de la dimension comportementale du problème de la prévention santé sont au cœur de cette contestation naissante. Compte tenu des enjeux sans précédents de cette crise sanitaire, il nous a semblé utile d’apporter un peu de cohérence économique et de réalisme statistique à ce débat naissant, pour éviter de semer le doute sur des mesures de prévention sanitaire qui selon nous s’imposent dans le contexte du Covid-19.

Nous abordons cette analyse dans les sections suivantes :

  • Deux options face à une loi statistique épidémiologique robuste
  • La prévention santé : Entre libertarisme et paternalisme
  • Face au virus nous souffrons de biais comportementaux
  • Paternalisme et prévention santé : moins de liberté pour plus de sécurité
  • Des résultats économétriques qui confirment l’efficacité des mesures barrières
  • L’après confinement : Vers le paternalisme libertarien ?
  • Références

Accéder au papier complet ici

Filed under: Newsletters, Travaux de recherche

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment *
Name *
Email *
Website

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.